B comme Bon

21 juin 2016

Tarte cerises & pistache

DSC_7541

Si vous aimez la pistache alors n'hésitez pas à l'associer à la cerise… Les deux font la paire et pour célébrer l'été qui arrive, cette tarte est parfaite… Belle au premier abord, elle tient toute sa promesse côté goût. La pistache apporte la douceur et la cerise parfait l'alliance avec son parfum ennivrant de fruit rouge. Maintenant que je vous ai bien mis l'eau à la bouche, il ne reste plus qu'à passer en cuisine…

DSC_7559

Ingrédients

Pour la pâte : 250 g de farine - 125 g de beurre - une pincée de sel - 30 g de sucre (pour une tarte sucrée) - 10 cl d'eau tiède - 1 CS de graines de sésame - 1 CS de gros pralin

Pour la garniture : 500 g de cerises - 1 CS de pâte de pistache - 3 CS de mascarpone - 1 oeuf - 2 CS de poudre d'amande - 2 CS de sucre en poudre

Mettez la farine, le beurre bien froid coupé en petits dés et le sel dans le bol du robot puis faites tourner le robot à l’aide de la feuille pour mélanger le tout.
Lorsque le beurre est bien mélangé à la farine, changez la feuille pour le crochet puis versez l'eau tiède petit à petit, jusqu’à ce que la pâte forme une boule. Laissez reposer une heure au frais.

Préchauffez votre four à 200°.

Etalez votre pâte puis saupoudrez-la avec le pralin et les graines de sésame, repassez ensuite le rouleau à pâtisserie pour incruster le tout dans la pâte. Placez le côté de la pâte avec les graines à l'extérieur, c'est dire contre le moule, pour que les graines se voient à l'extérieur une fois la tarte démoulée.

Dans un bol mélangez le mascarpone, la pâte de pistache, les amandes, l'oeuf et le sucre à l'aide d'un fouet. Quand le mélange est bien lisse, versez-le sur la pâte puis placez les cerises. Faites cuire au four environ 35 minutes à 200°.

DSC_7564

Balade en bord de Saône avant et après l'orage…

IMG_5008

DSC_7411

DSC_7409

IMG_5114

DSC_7383

DSC_7422

DSC_7436

IMG_5080

Posté par bcommebon à 22:31 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , ,


10 juin 2016

Soupe glacée de courgette à la fourme d’ambert

DSC_6445

Bonneterre m'a proposé de créer 3 recettes pour les mois d'été, le produit mis en avant pour juin est la fourme d'Ambert. J'ai donc proposé une soupe glacée pour les beaux jours à venir (non, je ne désespère pas de les voir arriver)… et puis si vraiment la météo continue à être capricieuse, sachez que vous pouvez tout à fait la déguster chaude. Courgette et fourme d'Ambert font bon ménage. En portion individuelle ou en version apéro, vous saurez bien en faire bon usage.

DSC_6502 2

Ingrédients (4 personnes) : 3 courgettes / 1 grosse échalote / 1 cube de bouillon de légumes / 3 CàS d’huile d’olive / 80 g de Fourme d’Ambert AOP Bio Bonneterre + 10 g pour décorer / Quelques pignons de pin / Sel, poivre / Quelques petites feuilles de menthe et de cerfeuil

Lavez les courgettes et coupez-les en petits dés. Émincez l’échalote puis faites-les fondre avec un peu d’huile d’olive.

Ajoutez ensuite les dés de courgette. Versez le bouillon dilué dans 50 cl d’eau chaude puis faites mijoter environ 20 minutes. Assaisonnez à votre goût. Incorporez la Fourme d’Ambert dans la casserole puis mixez le tout pour obtenir une soupe bien lisse. Laissez refroidir et placez au réfrigérateur.

Coupez un peu de Fourme d’Ambert en petits dés et lavez délicatement les herbes. Passez les pignons à la poêle pour les faire dorer. Servez la soupe dans des petits bols.

Décorez de menthe, de cerfeuil, de quelques dés de Fourme d’Ambert et de quelques pignons, ajoutez un petit filet d’huile d’olive.

DSC_6514

Après la pluie, retour du jardin…

DSC_6629

DSC_6634

DSC_6638

DSC_6652

DSC_6654

Posté par bcommebon à 18:40 - Commentaires [4] - Permalien [#]

24 mai 2016

Petits gâteaux à la farine de sarrasin

DSC_6326

Un petit air venu de l'Ouest, voir de la Bretagne, souffle dans ma cuisine… sans doute l'influence des quelques jours de vacances à Belle Île en mer. Pour un retour en douceur, j'ai fait des petits gâteaux à la farine de sarrasin. Le matin avec un petit café, c'est juste ce qu'il faut pour commencer sa journée de travail.

DSC_6330

Ingrédients : 4 jaunes d'oeuf (+1 si vous voulez dorer les gâteaux) - 150 g de beurre à température ambiante - 70 g de farine de blé - 140 g de farine de sarrasin - 100 g de sucre - 1 bonne pincée de sel - 1/2 sachet de levure chimique.

Dans le bol du robot et avec le fouet, mélangez le sucre, les jaunes d'œuf et le beurre puis ajoutez une pincée de sel. Quand le mélange est homogène, ajoutez petit à petit les deux farines et la levure.

Faites une boule avec la pâte, filmez-la et laissez reposer au réfrigérateur une bonne heure.

Préchauffez votre four à 180°.

Etalez la pâte entre deux feuilles de papier sulfurisé puis découpez des ronds d'environ 7 cm. Placez-les sur une plaque à pâtisserie (vous pouvez faire un quadrillage avec la lame du couteau et passez un peu de jaune d'oeuf). Attention de ne pas trop les serrer car ils vont un peu gonfler.

Faites cuire au four environ 10 mn.

DSC_6371

DSC_6375

DSC_6184

Je vous invite à faire une petite balade avec moi.

Point de départ… Étretat et ses falaises de craie monumentales. L'eau cristaline invite à la baignade… manque de courage, c'est encore un peu froid… je vais attendre l'été…

DSC_6139

DSC_6160

DSC_6097

DSC_6103

DSC_6158

DSC_6189

On reprend la route et peu de temps après, nous voici à Honfleur

DSC_6000

DSC_5893

Le chat est couleur locale, gris comme les ardoises qui recouvent les façades des maisons.

DSC_6037

DSC_6056

Lieu charmant et accueillant, À l'école buissonière propose des chambres d'hôtes à un pas et demi du port. Petits déjeuners copieux avec des produits bio, de bons gâteaux et des confitures maison. Si vous prenez un verre dans la petite cour intérieure, l'après-midi, vous sentirez les éfluves du crumble en train de cuire.

DSC_6059

DSC_6073

DSC_5998

DSC_6079

Petit tour au marché du matin, obligatoire…

DSC_6086

DSC_6005

Encore quelques kilomètres et nous voici à Deauville.

DSC_6026

IMG_3783

La balade en Normandie s'achève ici, le temps de retraverser la France et de repartir à nouveau à l'Ouest pour Belle Île en mer. Au programme randonnée sur le sentier côtier, yoga en pleine nature et dégustations entre filles… Une parenthèse enchantée !

IMG_4061

DSC_6222

IMG_4182

IMG_4198

IMG_4433

IMG_4200

Les petites fleurs recouvrent le sol à perte de vue et forment d'immenses tapis roses.

IMG_4208

À la lumière du matin…

IMG_4442

IMG_4100

IMG_4228

IMG_4226

IMG_2936

IMG_4371

Petites pause en face des îles Baguénères à Bangor.

IMG_4528

La descente est escarpée, il faut s'accrocher à la corde… sur la plage, on se croit seul au monde !

IMG_4533

IMG_4047

De quoi recharger les batteries pour repartir… 

IMG_4634

L'araignée de mer, chair très fine et goûteuse mais prévoyez un peu de temps à table ! Quant aux pousse-pied trouvés sur le marché à Palais… pas trop fan.

IMG_4636

 

IMG_4637

Difficile tout de même de résister à l'appel de l'eau ! Je confirme c'est froid…

IMG_4514

J'ai mangé : une bonne crêpe à la crêperie Les Embruns à Sauzon et à L'Annexe, Le Palais, un buffet de fruits de mer le midi au Castel Clara à Bangor, des bulots achetés sur le port de Sauzon, une assiette de charcuterie de la mer et des moules marinières au Goëland, Le Palais, de l'aile de raie au café de la Cale à Sauzon et du far à Kervilahouen à l'épicerie Le Kervi, fait maison. Et si toutefois vous aviez oublié d'acheter une petite gourmandise pour le voyage de retour, en descendant du bateau juste avant de prendre votre train ou votre voiture, passez chez Riguidel à Quiberon pour faire le plein de Kouign Amann ou de far…et je ne vous parle par des nombreuses tartines de beurre salé !

J'ai visité : Fluïd, verrerie où vous pourrez voir les verriers en action, de jolis verres de toutes les couleurs, prévoir un budget ! Le Palais.

J'ai découvert : le yoga, avec Bénédicte Gautier qui nous a accompagnées et fait pratiquer le yoga en pleine nature… 

07 avril 2016

Recettes de printemps, entrée ou dessert ?

DSC_5637

Vous me direz que j'arrive un peu tard avec mes œufs… Pâques est derrière nous ! En effet mais ce sont des recettes que l'on peut très bien faire tout le printemps et plus si affinité… Des recettes plutôt simples mais qui demandent un peu de temps et de patience. Un œuf surprise et une panna cotta fraise/pistache qui sort de sa verrine pour tromper l'ennemi ! ;-).

DSC_5656

Mon œuf surprise

Ingrédients : 6 œufs - Une dizaine de gros radis - 4 tranches de truite fumée - Un petit bouquet de ciboulette - Une poignée de pourpier (à manger en salade, dans les épiceries bio) - Huile d'olive - Sel et poivre

Faites bouillir une casserole d'eau. À ébulition, déposez délicatement les œufs.
Laissez cuire pendant 10 minutes. Retirez les œufs de l'eau et les passer sous l'eau froide. Quand les œufs sont refroidis, coupez le dessus de l'œuf (étape délicate) puis prélevez le blanc et le jaune et gardez la coquille.
À l'aide d'un couteau, coupez les jaunes et les blancs très finement puis tout le reste des ingrédients (sauf le pourpier). Ça prend un peu de temps mais si vous passez les œufs au mixer vous risquez de faire de la bouillie ! Mélangez le tout dans un bol très délicatement, ajoutez un peu d'huile d'olive puis assaisonnez avec du sel et du poivre à votre convenance. Remplissez les coquilles vides avec ce mélange et décorez avec des feuilles de pourpier.

DSC_5649

Panna cotta pistache, fraises fraîches et gelée de fraise

Ingrédients pour la panna cotta (6 personnes)

50 cl de crème liquide entière - 30 g de sucre + 10 g pour le coulis et le jus de fraise si vos fraises ne sont pas assez sucrées - 2 CàS de pâte de pistache (si votre pâte de pistache n'est pas colorée vous pouvez ajouter un peu de colorant alimentaire vert) - 3 feuilles de gélatine (feuille = 2 g) + 2 feuilles pour 25 cl de jus de fraise - 400 g de fraises - Quelques pistaches non salées - Pâte à sucre pour le décor


Panna cotta

Mettre la gélatine à ramollir dans de l'eau froide. Faites bouillir 20 cl de crème avec le sucre et la pâte de pistache. Égouttez la gélatine et incorporez-là à la crème chaude puis ajoutez le reste de crème. Versez dans un moule en silicone (posez-le sur un petit plateau avant de le remplir, ce sera plus facile pour le transporter au réfrigérateur !) avec 6 empreintes à savarin. Réservez au frais au moins 4 heures.


Coulis et gelée de fraise

Mettre la gélatine à ramollir dans de l'eau froide. Passez les fraises à l'eau claire (réservez-en quelques-unes pour le décor), équeutez-les puis détaillez-les. Mettez-les dans une casserole avec le sucre et faites cuire quelques mintutes. Passez au chinois pour prélever un peu de jus. Mixez la pulpe. Quand le jus est encore chaud, incorporez les feuilles de gélatine puis versez dans un moule multi-empreintes demi-sphère. Laissez prendre au réfrigérateur.

Vous pouvez réaliser vos préparations à base de gélatine la veille et montez votre dessert le jour même.

Pour le décor, façonnez des petites fleurs en pâte à sucre à l'aide d'un emporte-pièce.


Un peu avant de servir, démoulez délicatement la panna cotta, placez-la au milieu d'une assiette. Ajoutez un peu de coulis au centre et déposez quelques morceaux de fraise. Démoulez ensuite la gelée de fraise, posez une demie-sphère sur la panna cotta puis décorez avec les fleurs en sucre. Parsemez de pistaches et faites un filet de pulpe de fraise autour de la panna cotta.

Les petits ++…

Vous pouvez aromatiser votre jus de fraise avec un peu de vodka.

Pour une pannacotta onctueuse, sortez-la du réfrigérateur une demie-heure avant de servir.

DSC_5586

Comme il me restait des blancs d'œuf d'une recette où on ne les utilise pas, j'ai fait quelques guimauves, sympa sur la table à la fin du repas… La recette ici ! Celles-ci ont été parfumées à la verveine citronnée exotique de Baumes des Anges.

DSC_5611

DSC_5659

Le printemps s'invite à la fenêtre de ma cuisine… et pourtant en pleine ville !

DSC_5782

Petites fleurs délicates de pêcher

DSC_5796

DSC_5787

DSC_5807

Quelques restes de l'hiver, après il faudra se débrouiller mme mésange !

DSC_5828

18 mars 2016

Chou farci à la Saucisse de Montbéliard

DSC_5518

Encore des choux, oui mais du vrai chou frisé bien vert et un plat salé… Une belle façon de terminer l'hiver en beauté et même de façon élégante. Le chou est souvant utilisé dans une soupe ou en légume pour pot au feu mais les farcir permet d'en faire un plat avenant en lui donnant, par exemple, une forme ronde comme une petite citrouille ou une paupiette végétale. Avantage sérieux, on peut décliner la farce à volonté et même en faire un plat complétement végétarien.

J'ai donc puisé dans les ressources franc-comtoises en utilisant la chair de la "Saucisse de Montbéliard" pour la farce avec un peu d'oignon, de champignons et de riz. Une recette bien ficelée… ;-)

En fait une recette un peu à ma façon, je blanchis mes feuilles de chou et je cuis tous les ingrédients de la farce dans une sauteuse. Je ficelle bien le tout et je n'ai plus qu'à les passer quelques minutes à la cocotte avec un peu de beurre ou d'huile d'olive. Le chou reste vert et un peu croquant.

DSC_5546

Ingréients (4 personnes) : 1 chou vert frisé - 2 Saucisses de Montbéliard avec ou sans cumin (selon votre goût) - 3 gros champignons blancs - 1 oignon - 200 g de riz cuit - 5 cl de vin blanc sec - quelques branches de persil - sel et poivre - huile d'olive ou beurre

Lavez les feuilles de chou et plongez-les dans 1,5 l d’eau bouillante salée. Portez à ébullition et laissez cuire 5 min à découvert (vous garderez ainsi une belle couleur verte, elles doivent devenir tendre). Égouttez-les et passez délicatement à l’eau glacée, réservez.

Épluchez les champignons et coupez-les en petits dés. Hachez les oignons et le persil. Dans une poêle, faites revenir les oignons puis ajoutez la chair des Saucisses de Montbéliard, les champignons, le persil et le riz cuit. Arrosez de vin blanc. Salez et poivrez. Faites mijoter 10 à 15 mn.

Enlevez la grosse nervure centrale des feuilles et faites un lit de feuilles de chou (avec 3 feuilles environ) puis faites une boule de farce sur les feuilles de chou, rabattez les feuille afin de fermer la boule puis ficelez pour que le tout tienne bien (opération un peu délicate, vous pouvez déposer sur votre plan de travail deux ficelles en croix et posez vos feuilles dessus ce sera plus simple pour la suite). Attachez les ficelles pour faire des petits "paquets".

Mettez le tout dans une cocotte avec un peu d'huile d'olive ou quelques noisettes de beurre et terminez la cuisson en laissant mijoter sans couvrir en retournant les choux farcis de temps en temps. Personnellement, j'aime bien que le chous reste un peu ferme, vous pouvez ajuster la cuisson en fonction de vos goûts.

DSC_5568

DSC_5481


13 mars 2016

Des petits pois, des petits pois, toujours des petits pois !

DSC_5362

Adieu betteraves, céleris, patates, citrouilles, panais et autres légumes d'hiver… J'ai comme une envie de VERT ! Alors en attendant le printemps, voici une variation sur le thème du petit pois… Avec un velouté et une crème à la coriandre ou une salade avec quelques queues d'écrevisses, la fraîcheur revient dans votre assiette et vivement le 21 mars !

DSC_5324

Velouté de petits pois, crème à la coriandre et chorizo

Ingrédients : 500 g de petits pois (frais ou surgelés) - 1 oignon - 1 cube de bouillon de légume - sel et poivre - 1 noisette de beurre - 30 cl de crème fraîche fluide entière très froide - 1 petit bouquet de coriandre - 1/2 chorizo - extrait de plante heureuse Coriandre de Mai

Dans un récipient très froid, mettez la crème très froide elle aussi. Salez légèrement puis ajoutez un peu de coriandre ciselée très finement et vaporisez ensuite un peu d'extrait de plante heureuse "Coriandre de Mai" (voir ci-dessous pour l'explication). Montez la crème en chantilly à l'aide d'un fouet et réservez au réfrigérateur.

Coupez le chorizo en très petits dés et faites revenir à la poêle 2 à 3 minutes, réservez.

Pelez l'oignon et émincez-le. Faites fondre le beurre dans une casserole et faites revenir l'oignon. Ajoutez les petits pois, le bouillon cube et couvrez d’eau. Portez à ébullition et laissez cuire à feu moyen pendant 20 mn. Les petits pois doivent être tendres. Assaisonnez à votre goût. Égouttez les petits pois (réservez-en quelques uns pour le décor) et mixez-les en ajoutant petit à petit le bouillon de cuisson pour obtenir la consistance que vous désirez. 

Versez le velouté de petits pois dans des petits récipeints puis ajoutez une quenelle de chantilly à la coriandre, parsemez de petits dés de chorizo et d'un peu de coriandre ciselée.

Cette préparation peut se servir chaude ou froide.

DSC_5369

Pour cette recette, j'ai testé l'extrait de Plantes Heureuses "Coriandre de mai" qui amène un goût intense de plantes fraîches à la chantilly. On vaporise un peu d'essence dans la crème avant de la monter et les arômes se diffusent pour encore plus de fraîcheur.

Plante heureuse n°29 "Coriandre de mai" - Baume des Anges

DSC_5239

Petit mélange pois & écrevisses

Pour 6 verrines : 200 g de queues d'écrevisses décortiquées - 150 g de petits pois - 1 petit bouquet de coriandre - 1/2 jus de citron vert - 1 baton de citronnelle - huile d'olive - sel et poivre

Faites cuire vos petits pois dans l'eau bouillante salée quelques minutes, ils doivent rester un peu croquants. Dès qu'ils sont à point, versez-les dans de l'eau très froide et égouttez. Réservez.

Dans un récipient, mettez les queues d'écrevisses puis ajoutez un 1/2 jus de citron vert. Versez un peu d'huile d'olive, salez et poivrez, râpez un peu de citronnelle puis ajoutez de la coriandre ciselée. Mélangez bien le tout. Ajoutez en suite les petits pois et mélangez à nouveau délicatement pour ne pas écraser les petits pois.

Vous pouvez également utiliser l'extrait de coriandre de mai pour renforcer le caractère de cette salade d'écrevisses.

Versez un peu de ce mélange dans des verrines et servez bien frais.

DSC_5296

06 mars 2016

Le chouchoco

DSC_5194

Je ne suis pas une choco addicte mais parfois ça fait quand même beaucoup de bien, une petite gourmandise au chocolat… Je me suis dit que mettre un peu de cacao dans ma pâte à choux pourrait bien fonctionner et pendant qu'on y est, un peu dans le craquelin aussi… j'y suis allée un peu à l'aveugle même si un ingrédient en plus peut très bien modifier la texture de la pâte et tout faire rater ! Mes choux en place sur la plaque à pâtisserie, il ne restait plus qu'à attendre le verdict du four… Je me suis presque assise devant pour les surveiller ! Au final, des petits choux tout chocolat qui, me semble-t-il, n'ont pas gonflé autant qu'avec ma pâte à choux de base mais qui s'en tirent tout de même très bien ! Et pour les garnir… une chantilly avec une touche de pâte de noisette… Il n'y a plus qu'à déguster !

DSC_5146

 

Pour 20 choux environ…

Craquelin

Ingrédients : 50 g de sucre - 50 g de farine - 40 g de beurre - 10 g de chocolat en poudre

Mélangez le sucre, la farine et le cacao puis ajoutez le beurre en petits morceaux. Malaxez pour obtenir une pâte homogène. Faites une boule puis étalez-la entre deux feuilles de papier de cuisson, elle doit faire 2 mm d'épaisseur (mon craquelin, cette fois, était légèrement trop épais, je ferai plus fin la prochaine fois). Placez au réfrigérateur. Quand vos choux seront formés, découpez des petits disques à l'aide d'un emporte-pièce (de la taille du chou) et posez-en un sur chacun des choux.

Pâte à choux au chocolat

Ingrédients : 12 cl d’eau - 12 cl de lait - 1 CC de sucre en poudre - 1 CC de sel - 110 g de beurre - 140 g de farine - 10 g de chocolat en poudre - 4 œufs.

Mettez l’eau, le lait, le sel, le sucre et le beurre dans une casserole puis portez à ébullition.

Versez la farine et le chocolat en poudre dans la casserole et mélangez avec une spatule jusqu’à ce que la pâte soit bien homogène. Remuez jusqu’à ce que la pâte se déssèche (environ 2 minutes) et forme une boule. Versez le contenu de la casserole dans un saladier puis ajoutez les œufs un à un de façon énergique. Quand la pâte est prête, verserz-la dans une poche munie d'une douille assez grosse.

Sur une plaque à pâtisserie, façonnez les choux (attention de bien les espacer), placez les disques de craquelin sur chaque chou. Enfournez à 180° pendant 25 mn.

Laissez refroidir sur une grille.

Crème chantilly à la noisette

Ingrédients : 50 cl de crème liquide entière (très froide) - 5 CC de sucre glace - 2 CS de pâte de noisette (pâte à tartiner).

Versez la crème et la pâte à tartiner dans le bol du robot (je le mets au congélateur pour qu'il soit bien froid quelques minutes avant). Ajoutez le sucre puis battez jusqu'à ce qu'elle soit prise. Mettez la crème dans une poche à douille crantée.

Pour garnir vos choux, soit vous faites un petit trou en dessous, soit vous les coupez en deux pour faire une belle couronne de crème…

Vous pouvez aussi saupoudrez un peu de cacao sur le dessus, ils prendront un petit air de truffes !

DSC_5178

DSC_5213

23 février 2016

Petits cakes aux agrumes

DSC_5043

Le gâteau du dimanche, c'est le gâteau que l'on a plaisir à manger le lundi matin (quand il en reste !) au petit déjeuner, juste avant de se remettre au travail pour la semaine. Alors quoi de mieux qu'un bon cake ! Personnellement, je les trouve encore meilleurs le lendemain. À la demande générale, c'est le cake aux agrumes qui l'a emporté sur le cake au chocolat… Il faut en profiter car on est en plein de la saison et on trouve facilement de bons gros citrons méditerranéens. Un peu de vitamines pour affronter une nouvelle semaine !

DSC_5048

Ingrédients : 200 g de farine, 2 zestes de citron, 1/2 jus de citron, 3 oeufs, 200 g de sucre, 80 g de beurre, 1/2 sachet de levure chimique, 1 pincée de sel, 150 g d'oranges confites coupées en petits dés (gardez quelques lanières pour le décor)

Préchauffez votre four à 160°. Faites fondre le beurre et réservez. Mettez les oeufs et le sucre dans la cuve du robot et battez, à l'aide du fouet, jusqu'à ce que le mélange devienne mousseux. Ajoutez les zestes de citron, le 1/2 jus de citron et le beurre fondu puis battez à nouveau jusqu'à ce que le mélange soit homogène. Ajoutez la farine, la levure, les dés d'oranges confites puis battez à nouveau. Versez la pâte dans des petits moules à cake (beurrés et farinés si vos moules ne sont pas anti-adhésifs). Mettez au four 35 mn environ pour des minis cakes (le temps dépend de la taille de vos moules), vérifiez la cuisson avec la pointe d'un couteau, s'il ressort propre vos cakes sont cuits.

Petite astuce : pour ne pas que vos petits dés d'orange se collent entre eux, passez-les dans la farine.

DSC_5103

Posté par bcommebon à 21:04 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

31 janvier 2016

Baba, un peu comme un mojito

DSC_4985

Encore une recette sucrée ! Si je vous dis que je suis plutôt salée, vous n'allez certainement pas me croire… et pourtant je suis prête à craquer pour un bon morceau de fromage bien affiné plutôt que pour une pâtisserie. Cela dit, j'adore faire des gâteaux même si parfois la réussite n'est pas au rendez-vous ! (et je me garde bien de vous montrer mes ratés…). La pâtisserie ne supporte guère l'approximatif.

J'avais déjà fait des babas mais sans les petits moules adequats. Alors pour changer de la première version, j'ai fait des babas version mojito, avec du citron vert, de la menthe et pour la petite surprise, j'ai ajouté une petite cuillère de lemon curd entre le biscuit et la crème. Autant vous dire que l'on fond de plaisir dès la premère cuillère !

J'aurais presque pu mettre une bougie pour fêter l'anniversaire du blog avec un premier post en janvier 2007… bientôt 10 ans !

DSC_4990

Ingrédients (12 babas) :

Pour la pâte : 250 g de farine, 10 g de levure de boulanger fraîche, 3 œufs, 75 g de beurre à températeure ambiante, 130 g de lait, 20 g de sucre, 1 pincée de sel

Pour le sirop : 1l d'eau, 100 g de rhum, 1 branche de menthe fraîche, 1 baton de citronnelle, 1 zeste de citron non traité, 1 jus de citron vert, 100 g de sucre

Pour la crème fouettée : 30 cl de crème liquide entière, 20 g de sucre, 1 petite gousse de vanille

Délayez la levure avec un peu de lait. Dans la cuve d'un robot, muni du crochet, versez la farine, le sucre, le sel puis la levure délayée et le reste du lait. Pétrissez à vitesse moyenne en incorporant les oeufs fouettés, en 3 fois, jusqu'à ce que la pâte se décolle des parois. Ajoutez alors le beurre et pétrissez à nouveau jusqu'à ce que la pâte se décolle à nouveau des parois. Couvrez le bol et laissez lever 30 mn à température ambiante. Garnissez les moules au 2/3 et laissez à nouveau pousser. Enfournez 20 mn à 200°. Placez sur une grille.

Pour le sirop, mettez tous les ingrédients dans une casserole. Portez à ébullition puis laissez infuser 15 mn. Filtrez le sirop puis faites à nouveau chauffer à frémissement.

Hors du feu, plongez les babas dans le sirop pour bien les imbiber. Retirez-les du sirop et placez-les sur une grille. Réservez.

Fouettez la crème (La crème doit être bien froide et entière, c'est important, placez aussi votre bol dans le réfrigérateur) avec le sucre et la vanille (prélevez les grains après avoir délicatement fendu la gousse). Mettez la crème dans une poche munie d'une douille de 10 mm et réservez au frais.

Pour le montage, placez un baba au centre d'une petite assiette et garnissez de crème fouettée.

Mon petit plus, j'ai déposé un peu de lemon curd sur le baba avant de les garnir de crème fouettée et j'ai ajouté aussi des petits morceaux de citron. Pour la décoration, prévoyez un zeste de citron vert et quelques petites feuilles de menthe.

Pour les babas, je me suis inspirée de la recette de Laurent Jeannin "Pâtisseries au fil du jour" au Éditions Solar.

DSC_5032

Posté par bcommebon à 23:03 - - Commentaires [15] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

10 janvier 2016

La galette du roi !

DSC_4854

Les festivités de fin d'année à peine digérées, c'est reparti pour la galette ! On peut toujours s'en tenir à la recette traditionnelle avec une crème d'amande ou une frangipane mais personnelement, j'aime bien lui donner une petite touche différente chaque année. Pour 2016, j'ai optée pour une galette poire chocolat avec une belle fève en or ! Et avec les chutes de pâtes feuilletée, on s'amuse à faire de jolis décors. La galette permet pas mal de fantaisie alors pourquoi se priver !

DSC_4862

Ingédients : 2 disques de pâte feuilletée (on peut aussi la faire, ce n'est pas si compliqué, il faut juste un peu de temps) - 80 g de sucre - 80 g de poudre d'amande - 80 g de beurre - 2 oeufs + 1 jaune pour dorer la galette - 2 CS de cacao  - 2 belles poires

Préchauffez votre four à 180°. Mélangez le sucre au beurre à température ambiante. Ajoutez la poudre d'amande puis les oeufs un par un. Ajoutez ensuite le cacao, bien mélanger. Garnissez un disque de pâte avec quelques morceaux de poires puis ajoutez la crème d'amande au chocolat en laissant une marge d'1,5 cm tout autour, déposez la fève vers un bord. Humectez le bord de la pâte puis déposez le second disque de pâte sur le premier. Soudez avec les dents d'une fourchette ou un autre instrument selon la forme que l'on veut obtenir. Faites une courone avec le reste de la pâte et déposez-là au centre de la galette. À l'aide d'un pinceau de cuisine, dorez la galette avec le jaune d'oeuf. Pour que le jaune s'étale bien, ajoutez une goutte d'eau pour le détendre.

Placez au four à 180° environ 45 minutes, la galette doit être bien dorée. Dégustez encore tiède… ou passez-là un peu au four avant de la servir si vous ne la mangez pas de suite…

Voilà pour une grosse galette, mais on peut faire de petites galettes individuelles. Seule une des galettes aura une fève… une petite variante sympathique.

DSC_4939

DSC_4933

Une fois la galette dévorée, il y a encore un parfum d'épiphanie dans la maison avec cette bougie "Frangipane" de Durance… à déguster à petit feu !

IMG_2205

Posté par bcommebon à 13:04 - - Commentaires [13] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,