DSC_0509

Il était temps que ça s'arrête… la période des fêtes est tout de même un peu chargée et quand on est gourmande comme moi difficile de résister aux petits plats qui sortent de l'ordinaire… et bien si nous retournions à des choses simples… rien de mieux qu'une bonne quinzaine festive pour s'apercevoir que la simplicité a du bon… et pour commencer l'année, je mets en avant la Franche-Comté avec une galette des rois volontairement décalée pour cause de fêtes trop proches…
Cette galette est en fait réalisée à base de pâte à choux et se mange aussi toute l'année à l'heure du thé ou avec une bonne salade de fruits.

DSC_0545

Galette bisontine
25 cl de lait - 60 g de sucre - 70 g de beurre - 130 g de farine 3 oeufs + 1 jaune d'oeuf  pour dorer - 3 cuillères à soupe d'eau de fleur d'oranger - 10 cl de crème - 1 fève

Préchauffez votre four à 180°.
Dans une casserole, mettez le lait, le sucre, le beurre et l'eau de fleur d'oranger puis portez à ébullition .
Hors du feu, versez la farine d'un seul coup puis mélangez.
Remettre le feu (doux) et mélangez pour obtenir une boule de pâte qui se détache des parois.
Hors du feu, ajoutez les oeufs un par un pour obtenir une pâte bien lisse puis incorporez la crème.
Étalez la pâte, de façon régulière et pas trop épaisse (elle doit être assez fine - environ 1,5 cm, juste assez pour que l'intérieur reste moelleux, c'est meilleur…), dans une plaque à tarte légèrement beurrée, n'oubliez pas de mettre la fève !
À l'aide d'un pinceau, dorez avec le jaune d'oeuf. Faites un motif sur le dessus de la galette avec la pointe d'un couteau.
Enfournez 25 minutes environ.

Je dédie cette recette à la famille Girard de Montaigu… qui croit encore que je ne sais pas faire la galette franc-comtoise ;-))

DSC_0505

Si vous passez par Besançon, allez chez "La Femme du Boulanger", vous trouverez ces fameuses galettes… vous pourrez aussi découvrir une ville pleine de charme dominée par la Citadelle, chef d'oeuvre du XVIIe siècle conçu par Vauban…

chardon114



Petit clin d'oeil anniversaire… B comme Bon à deux ans… et encore beaucoup de choses à explorer et à apprendre…