DSC_3971

Par manque de temps, simplement par habitude ou parce qu'on y pense absolument pas, il y a bon nombre de produits que l'on peut réaliser soit-même et ça ne prend pas forcément beaucoup detemps. C'est parce qu'on m'a gentiment donné une cagette de tomates bien rouges "encore" du jardin (et oui !) que je me suis lancée dans la fabrication d'un ketchup maison. Et bien gros succès chez les mangeurs de hamburgers qui m'entourent, ils en redemandent. C'est le genre de produit type qu'il ne m'est jamais venu à l'idée de faire jusqu'à aujourd'hui, exit la bouteille qui fait "splash", j'ai sorti mes petits bocaux. pas certain que ma réserve soit assez importante pour tenir 3 mois. Seul bémol, j'ai voulu mettre un peu de piment frais du jardin également et bien même en faisant très attention à la quantité, mon ketchup peut se parer de la particule "HOT HOT"… C'est bon mais c'est fooooort !

De là à vouloir réaliser un burger tout maison, il n'y avait qu'un pas… Je me suis donc lancée dans la fabrication des petits pains et franchement, c'est un peu de travail mais grosse satisfaction à la dégustation.

DSC_3976

Pour le ketchup : 1kg de tomates - 150 g de poivrons rouges - 100 g d'oignons rouges - 1 gousse d'ail - 100 g de vinaigre de vin - 100 g de miel - Poivre et sel - Un peu de muscade - 1 petit morceau de piment fort (à vous de juger mais attention !) toutefois facultatif !

Dans une grande casserole, mettre les tomates coupées en quartiers, les oignons ciselés, la gousse d'ail écrasée et le vinaigre de vin puis faites cuire 30 à 40 minutes à feu moyen. Mixez finement pour que la sauce soit homogène (éventuellement vous pouvez la passer au chinois pour enlever les grains qui resteraient). Remettez sur le feu et ajoutez le miel, la muscade, le piment, salez et poivrez et faites réduire jusqu'à la consistance voulue. Remplissez des bocaux (en prévoir trois petits) que vous retournerez une fois remplis et fermés puis laissez refroidir. Conservez votre ketchup au réfrigérateur.

DSC_3977

Pour les pains : 1 kg de farine - 30 g de levure fraiche - 20 g de sel - 50 g de sucre - 40 cl d'eau tiède - 15 cl de lait tiède - 2 oeufs - 60 g de beurre mou - 2 jaunes d'oeuf pour dorer - Des graines de sésame noir et doré, pavot bleu.

Dans le bol de votre robot, versez la farine, le sel, le sucre et les oeufs puis pétrissez à l’aide du crochet. Versez le mélange eau/levure et le lait puis continuez à pétrir 3/4 minutes. Ajoutez alors le beurre mou et pétrissez à nouveau 5 minutes. La pâte doit être un peu collante mais doit se détacher facilement des parois du bol du robot. Si la pâte est trop sèche, vous pouvez ajouter un peu d'eau ou au contraire un peu de farine.
Faites une boule puis mettez-la dans un grand récipient allant au four couvert d'un linge, elle va doubler de volume, prenez un contenant assez grand.
Laissez la pâte lever environ 1 heure 30 à 45°.

Quand la pâte a doublé de volume, versez la sur un plan de travail puis appuyez délicatement dessus afin que le gaz s’échappe. Façonnez des petites boules de pâte et déposez-les sur une plaque à pâtisserie couverte d'un papier sulfurisé en les espaçant bien car elles vont gonfler. Couvrez d’un torchon et laissez pousser à nouveau 1H30.

À l'aide d'un pinceau, dorez chaque pain avec l'oeuf battu dans lequel vous aurez ajoutez quelques gouttes d'eau (ça permet de mieux l'étendre).
Parsemez de graines de sésame et de pavot bleu.
Faites cuire à four chaud à 190° pendant 10 minutes si vous faites des petites boules, 15 si elles sont plus grosses, les pains doivent être bien dorés.

Si on ne les mange pas tous, je les mets une fois refroidis au congélateur… un petit passage au four et hop des petits pains bien chauds pour une prochaine fois !

La recette originale se trouve chez "Le Pétrin"…

DSC_3989

DSC_4080

Et voici un bon petit burger "tout maison", il ne reste plus qu'à appuyer un peu dessus pour que la sauce et le jus imprègne le pain… Pour cette recette plutôt classique, j'ai mis : de la roquette, un peu de ketchup, du boeuf haché, des rondelles de tomates vertes, un peu d'oignons frits, quelques cornichons et une petite touche franc-comtoise, quelques tranches de Morbier fondu…

Cela dit, les variations sont faciles… laissez aller votre imagination !

DSC_4015