En mai fait tout ce qu'il te plaît… ou presque ! Car quand la météo a décidé d'être maussade rien ne l'arrête… C'était sans compter sur notre persévérance qui, malgré la pluie, a tenu bon. Une fois encore, je vous emmène en balade. Pour l'heure, ce sera un petit tour au bord du lac de Brienz dans l'Oberland bernois, une région riche en paysages qui se multiplient selon les saisons. Je dirais même que la pluie et les brumes présentes lui donnent un charme romantique. Chalets en bois colorés, eau turquoise (oui on est presque dans un lagon, la température de l'eau et de l'air en moins !)… canards, poules d'eau, cygnes… le spectacle est permanent… Je vous laisse donc découvrir en image ce petit coin de paradis.   

_DSC5510

_DSC5492

_DSC5516

À ne pas manquer, la visite chez le poissonnier du village qui propose des filets de perches du lac fraichement pêchées le matin même. Légèrement farinés et passés au beurre… un régal…

_DSC5497

_DSC5571

Le cygne… un grand amateur de pissenlit !

_DSC5491

_DSC5353

Un petit village qui semble flotter sur le lac…

_DSC5496

_DSC5494

_DSC5360

Au coeur du village, les chalets rivalisent de couleurs sous le regard curieux des jeunes vaches. Le soir, quel plaisir d'aller chercher le lait encore tiède à la ferme… On en profite pour acheter fromage et beurre… le petit déjeuner risque d'être copieux…

_DSC5247

_DSC5424

Ici le printemps commence juste à réchauffer l'atmosphère, cela dit la neige n'était pas très loin sur les sommets…

_DSC5284

C'est avec enthousiasme que nous avons bravé la pluie pour faire une balade (escarpée) dans la forêt au son des chutes d'eau grossies par la fonte des neiges. Entre les arbres, on devine dans la brume le grand hôtel
Giessbach, autrefois simple point de vue, repère des peintres qui par la suite est devenu un lieu touristique. Pour en savoir plus… Je n'ai pas testé préférant l'accueil chez l'habitant pour cette fois…

_DSC5275

Et pour sortir de cette nature enivrante, un petit tour à Thun située au bord du lac éponyme. Thun offre une architecture particulièrement colorée, les rues sont bordées de petites maisons étroites surplombées par un très beau château.

_DSC5582

Une petite balade pour tous ceux qui n'ont pas pu prendre un long week end, j'espère vous avoir fait voyager un peu. La semaine prochaine, je change de cap… direction le sud… j'espère pouvoir vous faire partager à nouveau mes découvertes… en attendant vous pouvez toujours patienter avec une petite…

Crème d'asperges vertes glacée et sa chantilly au Comté…

_DSC4821

Pour nos amis suisses, on peut très bien remplacer le Comté par un de vos nombreux très bons fromages qui s'apparentent au Comté…

Pour le velouté : 600 g d'asperges vertes - 20 cl de crème liquide - 2 petites échalotes - sel - mélange 5 baies

Coupez la base des asperges qui est un peu dure sur 15 mm environ puis faites-les cuire à l'eau bouillante salée (ne couvrez pas, elles garderont ainsi leur belle couleur verte). Vérifiez la cuisson avec la pointe d'un couteau (tout dépend de la taille des asperges). Égouttez et réservez. Émincez les échalotes et faites-les revenir à la poêle avec une noix de beurre.
Coupez les asperges en morceaux de 1 cm environ. Mixez le tout finement en ajoutant la crème liquide et les échalotes. Salez et assaisonnez à votre goût avec le mélange 5 baies. Laissez refroidir. Si vous trouvez le velouté un peu épais vous pouvez ajouter un peu de bouillon de légumes jusqu'à ce qu'il ait la consistance que vous souhaitez.

Pour la chantilly : 25 cl de crème liquide - 70 g de Comté râpé - poivre

Faites chauffer la crème et incorporez le Comté râpé jusqu'à ce qu'il soit complétement fondu, assaisonnez avec le poivre, le Comté étant déjà salé, pour ma part, je ne rajoute pas de sel. Faites refroidir. Si vous voulez réussir votre chantilly, la crème doit être bien froide et le récipient dans lequel vous la ferez aussi. Un bol métallique placé quelques minutes au congélateur sera parfait. Mettez la crème au Comté bien froide dans le récipient froid et battez jusqu'à ce que la crème soit montée en chantilly.

Versez un peu de crème d'asperge froide dans des bols ou des verrines, puis déposez une quenelles de chantilly. Assaisonnez avec un tour de moulin de mélange 5 baies.