_DSC9485

Puisque je fais le tour des fromages comtois, il en est un qui se fait remarquer avec sa tranche particulière… ce trait fin le rend unique et on le remarque parmi les autres fromages… pour tous ceux qui pourraient croire qu'il s'agit d'une moisissure, il n'en est point… On protégeait le caillé fait avec le lait du matin avec une couche de cendres prises sous le chaudron, le soir, avec la deuxième traite, on recouvrait la première partie du fromage. Aujourd’hui, cette ligne sombre est tracée avec du charbon végétal.
Le Morbier dévoile un parfum franc et persistant, au léger goût de crème et de fruit. Il fait partie de la famille des fromage AOP (appellation d'origine protégée), répondant ainsi à une charte de fabrication précise.
Pourtant Franc-comtoise, il m'a fallu un atelier autour du Morbier pour en découvrir toutes les subtilités
alors que je mange ce fromage depuis ma plus tendre enfance… Il n'est jamais trop tard pour bien faire !
Alors si vous voulez, comme moi, en savoir plus… je vous conseille d'aller faire un petit tour en Franche-Comté, enfin ici… Vous y trouverez des informations et plein de recettes pour accomoder ce très bon fromage à la pâte moelleuse et parfumée…

_DSC9451

_DSC9459

Dégustation accompagnée de vins du Jura… et petites recettes pour découvrir ce fromage comtois…

Un idée simple mais efficace… vous prenez une feuille de brick que vous badigeonnée avec du beurre fondu, vous déposez ensuite une tranche de Morbier au centre, placez une belle noix de Saint-Jacques sur le fromage, assaisonnez à votre goût et saupoudrez de pistaches hâchées. Pliez la feuille de brick pour emballer la noix de Saint-Jacques et faites dorer à la poêle… Croustillant et tendre… une bouchée pleine de saveur.

_DSC9497

_DSC9510

De retour dans ma cuisine, je me suis empressée de préparer une petite tartine Oignons rouges et Morbier… ultra simple et idéal pour une dimanche soir… Vous prenez une tranche de pain que vous huilez légèrement avec un peu d'huile d'olive, déposez dessus des fines tranches d'oignons rouges, déposez quelques petits morceaux de Morbier et un mini coeur d'artichaut coupé en quatre… Un tour de moulin avec du mélange 5 baies et hop au four… ne pas oublier le petit verre de vin Jura, un "étoile" par exemple… et la semaine se termine à merveille !

_DSC9839

_DSC9749

Et si vous avez quelques restes, vous pouvez faire des petites brochettes apéro…

_DSC9776

Alors rendez-vous en Franche-Comté…